• fr
  • en

Le Portrait Familial, II

Moi-même sur mon char, revue militaire de la Fête Nationale grecque, le 25 mars, 1962. 

1

À peine finie l’université des Sciences Politiques à Paris que je vins m’installer en Grèce et fut derechef expédié faire mon service militaire. C’était dans la cavalerie, c’est-à-dire les chars. Je n’y connaissais rien et je n’y connais toujours rien mais j’éprouvais un grand plaisir à rouler dans ces énormes machines et j’éclatais de fierté lors du défilé de la Fête Nationale… sauf qu’à peine passé le portail de la caserne au retour du défilé, mon char tomba en panne… À l’idée que ce désastre aurait pu avoir lieu une demi-heure avant, pendant le défilé…

 

Remise de mon épée d’officier, Palais Royal d’Athènes, 1962.

2Lorsque j’eus fini l’école d’officier de réserve, le roi Paul me remit dans la salle du trône du Palais d’Athènes mon épée d’officier. Derrière lui, la reine Frederika et, derrière cette dernière, la princesse Sophie de Grèce et son mari le prince Juan Carlos d’Espagne, futurs roi et reine d’Espagne. En jaquettes et en uniformes les membres de la Cour. À droite, la croix sur une table et l’Evangile sur lequel je vais prêter serment de fidélité. On ne voit de l’archevêque d’Athènes qu’un morceau de sa tunique noire.

 

Centenaire de la dynastie royale grecque, Athènes, 1963.

4C’est en 1963 que le prince Guillaume de Danemark, alors âgé de 18 ans, arriva à Athènes, choisi par les puissances et élu par le peuple grec pour régner sous le nom de Georges Ier. À cheval, de gauche à droite, le diadoque Constantin, futur roi, le roi Paul de Grèce, le prince Pierre et moi-même. J’ai toujours détesté les chevaux, monter à cheval fut toujours un cauchemar et, particulièrement, lors de cette journée. J’avais peur du moindre incident, du ridicule qu’eut provoqué une chute de cheval. Heureusement, la reine Frederika, toujours pleine de bon sens, m’avait donné des calmants. En tout cas, je n’ai jamais oublié cette épreuve. Sur la tribune derrière, on distingue le roi de Danemark Frédéric IX et la reine Frederika avec un chapeau blanc et la reine Ingrid de Danemark.

 

Mariage à Naples de la princesse Anne de France et du prince Amédée de Savoie Aoste, 1927. 

5La mère de la mariée, la duchesse de Guise, ma grand-mère bienaimée et le duc d’Aoste père du marié dans une voiture de la Cour pénètrent par le portail du Palais Royal. Ce mariage qui eut lieu en 1927 eut un grand retentissement populaire. Une foule immense applaudit les mariés. Le duc d’Aoste avait épousé Hélène de France, sœur de ma grand-mère. Celle-ci appréciait infiniment son beau-frère, un soldat de grande valeur, un collectionneur émérite, une forte personnalité.

 

Millénaire du Mont Athos, 1963.

7Au nord de la Grèce, la presqu’île du mont Athos se présente comme une immense forêt piquée d’une vingtaine de monastères médiévaux et terminée par le pic imposant de la Montagne Sacrée. Cette communauté constitue le seul état théocratique au monde, c’est-à-dire qu’en fait Dieu en est le chef d’état. C’est un état semi-indépendant avec ses traditions et ses privilèges. Pour le millénaire de cette institution, le roi Paul, à gauche, le diadoque Constantin caché par l’homme en costume et moi-même en grand uniforme, nous arrivâmes sur le navire de guerre le Polémistis. Entre les interminables cérémonies orthodoxes qui se déroulaient dans tel ou tel monastère, nous avons un moment de détente sur le balcon d’un de ces monastères. Le roi Paul avec des lunettes noires, le diadoque Constantin de dos et moi-même en train de rire face à la caméra, nous bavardons avec quelques prélats. Au déjeuner, avec les patriarches orthodoxes et tout le monde orthodoxe, je me trouvais assis à côté du représentant de l’église russe, monseigneur Nicodème. Ce personnage, gros, trapu et rouquin, me mit fort mal à l’aise et j’écrivis dans mon journal « Je ne serais pas étonné qu’il appartînt au KGB ». Il y a deux ou trois ans, je lus dans le Figaro une demi-page consacrée à lui affirmant justement qu’il était un membre distingué des services secrets soviétiques.

 

Ma première visite en Grèce, 1953.

8Ma mère Françoise mourut en 1953, j’avais 14 ans. Je me rendis en Grèce pour son enterrement dans le Panthéon royal grec à Tatoï près d’Athènes. C’était ma première visite dans mon pays. On me fit visiter entre autres l’Acropole où je suis photographié à côté d’un jeune garçon, Georges Levidis, fils du grand maréchal de la Cour. Bien qu’entré dans mon pays derrière le cercueil de ma mère, je devais y connaître de longues années de bonheur.


par  Prince Michael of Greece

5 commentaires pour “Le Portrait Familial, II


  1. Evangelos Kyrialanis

    Υψηλότατε!
    Ονομάζομαι Ευάγγελος Κυριαλάνης , ειμαι 33 ετών , απο την Παραδημή Κομοτηνής και είμαι Βασιλόφρονας απο μικρό παιδί . Αγαπώ πάρα πολύ την Ελληνική Βασιλική Οικογένεια και τον Βασιλέα Κωνσταντίνο Β’ των Ελλήνων καθως και την Βασίλισσα Αννα Μαρία . Ειμαι φίλος με τον Διάδοχο Παύλο στο Facebook και θα ήθελα πολύ να γνωρίσω κι Εσάς . Γνωρίζω οτι είσαστε ενας επιτυχημένος Συγγραφέας και ενας πολύ καλός άνθρωπος . Σας θαυμάζω και Σας αγαπώ πολύ οπως και την συζυγό Σας την Μαρίνα που ειναι εξαιρετική ζωγράφος !

    Θα ηθελα πολύ να Σας γνωρίσω απο κοντά , γιατί γνωρίζω οτι εισαστε εγγονός του Μακαριστού Εθνομάρτυρα Βασιλέως Γεωργίου Α’ των Ελλήνων ,, που τον αγαπώ πάρα πολυ ! Ευχομαι ο Θεός να Σας ευλογεί πάντοντε!

    Θα χαρώ πολύ αν μου αποστείλετε μια φωτογραφία Σας υπογεγραμμένη με την υπογραφή Σας και μια αφιερωση στο ονομά μου , αν επιτρεπεται αυτο φυσικα . Η ταχυδρομική μου διεύθυνση ειναι

    Evangelos Kyrialanis
    Paradimi Komotinis
    Postal Box 1084
    Zip Code 69100
    Komotini
    Rodopi
    Greece

    Κλεινοντας το μηνυμα μου , θα ήθελα να Σας ζητήσω συγγνώμη για τον ενθουσιασμό μου και αν κατι απο οσα Σας εγραψα Σας φανηκε παραξενο η υπερβολικο . Θελω να Σας εκφράσω τον σεβασμό μου και την αγάπη μου προς το προσωπό Σας , γι’αυτο λοιπόν υποκλίνομαι ταπεινά στην Υψηλότητα Σας με σεβασμο .

    ο Θεός να Σας ευλογει

    Μετα τιμής , αγάπης και σεβασμου
    Ευάγγελος Κυριαλάνης

    ΥΓ πατώντας κλικ στην διευθυνση της ιστοσελίδας μου θα δείτε το προφίλ μου στο Facebook . Αν εχετε κι Εσεις προφιλ στο Facebok θα χαρω πολύ αν μου κάνετε αίτημα φιλίας για να τα λέμε !



  2. Gérard Caule

    Un site magnifique, d’une grande élégance, avec des photos inconnues pour voyager dans l’histoire du XXe siècle et la Grèce d’aujourd’hui.



  3. Nikolaos Logothetis

    Your Highness
    The Stories and these wonderful historic pictures are very enlightening and a glimpse in a bygone era please continue posting more.I am a fan of your work and i would like to ask you when are you going to write about later life in Greece when you returned at the age of 18 if am not mistaken in 1960.Since i consider my self a part time historian i would love to read your views of that period, you being a member of the Greek Royal Family, and a first hand witness of that period. Please keep up the great writing, it would be my sincere honor and pleasure to meet Your Royal Highness one day maybe in Athens.

    Sincerely yours, Nikolaos Logothetis
    432 Larkspur Dr
    Joppa MD,21085
    USA

L'ajout de commentaire n'est plus possible.