• fr
  • en

UN FANTOME BIEN VIVANT

Cette jeune épousée était comblée. Elle avait un mari, jeune, beau, aimant, promis à une belle situation. Ils habitaient dans un des plus agréables quartiers de Londres un appartement ensoleillé. Une chose dérangeait cependant la jeune femme. Elle faisait constamment le même rêve. Elle se voyait devant un château, visiblement fort ancien, pas immense et entouré de très grands arbres. Pourquoi ce rêve ? Ce château existait-il ? La jeune femme n’en avait aucune idée.

Ecosse Ghost Story - Michael of Greece

Un beau jour, son mari décida de l’emmener faire un tour d’Ecosse en voiture. Elle sauta de joie à cette idée. Ils partirent lors du plus bel été, ils roulèrent longtemps, heureux de vivre, heureux d’être ensemble. Ils en étaient à leur troisième journée écossaise lorsqu’au détour de la route, la jeune femme poussa un cri. Devant elle, au fond de la vallée, se dressait le château de ses rêves dont elle avait eu l’occasion d’enregistrer chaque détail. Le mari arrêta la voiture, ils contemplèrent la demeure qui semblait mal tenue. La jeune femme supplia son mari de l’y mener. Ils passèrent par la grille ouverte, roulèrent dans le parc jusqu’au château dont les volets étaient fermés et qui paraissait abandonné. Hésitante, ne sachant trop que faire, la jeune femme contempla longuement la façade puis, prenant son courage à deux mains, elle sonna à la porte. Pendant un long moment, aucun bruit, aucune réaction ne se fit entendre. Puis, des pas pesants s’approchèrent, la porte s’ouvrit. Un homme très vieux, visiblement un maître d’hôtel, la mine rébarbative, leur demanda d’un air rude ce qu’ils voulaient.

La jeune femme déconcertée par cet abord demanda en bredouillant qui habitait le château. « Personne, il est abandonné depuis cinquante ans, la famille n’y vient jamais » lui répondit ‘on sèchement.

La jeune femme se sentit de plus en plus désorientée. Elle ne savait que dire, que faire. Elle comprit que le vieux maître d’hôtel s’apprêtait à lui claquer la porte au nez. Alors, un élan la saisit « S’il vous plait, monsieur, pouvez-vous me dire si le château est hanté ? ».

Le vieux maître d’hôtel la transperça de son regard mauvais. « Vous savez mieux que quiconque puisque c’est vous le fantôme ». Il se révéla alors que le maître d’hôtel était le seul habitant des lieux et effectivement nuit après nuit, il rencontrait dans les couloirs qu’il inspectait un fantôme qui était l’image exacte de la jeune femme… un cas extraordinaire, extrêmement rare mais pas unique.


par  Prince Michael of Greece

2 commentaires pour “UN FANTOME BIEN VIVANT


  1. Janie

    Wonderful Tale, could it be True? Do our dreams bring us a reality we had another time and place??


  2. Tilla Vinci

    Very interesting and charming story. I am waiting for others. Tank you for your kindness.

L'ajout de commentaire n'est plus possible.