• fr
  • en

Alwar

Au début du 19ème siècle, le Maharadjah d’Alwar, un état assez important au sud de Delhi, était grand et particulièrement beau. C’était aussi un personnage scandaleux sur lequel circulaient d’étranges rumeurs.

Les Anglais n’en avaient cure jusqu’à ce qu’il commette un crime à leurs yeux impardonnable. Le maharadjah avait une écurie de course. Un de ses chevaux perdit une course importante.

Sa rage fut telle qu’il arrosa de pétrole le destrier et y mit le feu, crime le plus impardonnable aux yeux de l’occupant anglais qui détrôna le Maharadjah, lequel fut donc le dernier de sa ligne.

Alwar®Prince Mickael of Greece

Il avait un ancêtre autrement romantique.

Celui-ci était incroyablement épris de son épouse, la maharani d’Alwar, et elle de lui, au point que lorsqu’il mourut prématurément, la maharani commit le sati, c’est-à-dire le suicide des veuves.

Parée de tous ses bijoux, elle s’étendit sur le bûcher auquel, selon la coutume, son fils aîné mit le feu. Au lieu où ce sacrifice terrible eut lieu s’élève aujourd’hui le plus gracieux monument de marbre et de granite rose au-dessus du grand étang carré aux eaux vertes qui reflètent le palais où elle avait régné.

Alwar ® Prince Mickael of Greece


par Prince Michael of Greece

Un commentaire pour “Alwar


  1. stephane Janssen

    Cher Michel, ravi de vous retrouver sur Face Book vos recits sont toujours passionnants . Amicalement .Stephane

L'ajout de commentaire n'est plus possible.