• fr
  • en
THE DIGESTIVE OF THE TIME OF THE WAR_Michael_of_greece_digeen temps de guerre

LE DIGESTIF DU TEMPS DE LA GUERRE

Ma mère avait un cousin germain, le duc de X, aussi charmant que jovial. Pendant la seconde guerre mondiale, comme tant de Français, il s’était, avec toute sa famille, réfugié dans le château familial à la campagne. A cette époque, on ne demandait pas trop d’où provenaient les ingrédients et les nourritures qui apparaissaient à table. Tout le monde savait que le marché noir régnait, tout le monde savait que, dans les campagnes surtout, les combines existaient, on ne voulait pas savoir.

Donc, pendant toutes ces années tragiques, le duc et sa famille mangèrent juste à leur faim mais convenablement. Mais, surtout, après chaque déjeuner et dîner, le vieux maître d’hôtel de la famille leur servait un digestif d’une qualité extraordinaire. Donc, pour supporter l’angoisse de ces temps, quelques membres de la famille n’hésitaient pas à en user de temps à autre. Cet alcool des dieux semblait intarissable.

THE DIGESTIVE OF THE TIME OF THE WAR_Michael of greece_ Digestif_ en temps_ de _guerre

Puis, la guerre finit et le duc convoqua son butler. « Maintenant, dites-moi, d’où vient ce digestif extraordinaire que vous nous avez servi pendant toutes ces années ? »
– « Monsieur le duc ne se rappelle pas mais lorsque le grand-père de monsieur le duc est mort, le tombeau qu’il avait commandé n’était pas fini. Aussi, en attendant de pouvoir l’y enterrer, on a mis son corps dans un tonneau d’alcool pour le conserver jusqu’à ce que le tombeau soit prêt. On a si bien fait qu’on l’a oublié dans son tonneau d’alcool où il est toujours. Alors, j’ai ouvert le tonneau, j’ai goûté, j’ai trouvé l’alcool excellent et, les circonstances obligeant, je me suis dit que monsieur le duc et les siens s’en contenteraient. Evidemment, j’ai opéré des ponctions très grandes dans le tonneau, il reste peu d’alcool et l’état du cadavre du grand-père de monsieur le duc n’est pas brillant ».


par  Prince Michael of Greece

Un commentaire pour “LE DIGESTIF DU TEMPS DE LA GUERRE


  1. Claire Meilhon

    Oh ! Comme dit la chanson « boire un petit coup etc. etc… »
    J’espère que ce monsieur a ensuite regagné une dernière demeure plus classique.

L'ajout de commentaire n'est plus possible.