• fr
  • en

DONERAILE COURT : LE FANTOME MONTE A L’ETAGE

Doneraile Court est un ravissant château irlandais. Ses grandes pièces sont envahies de lumière et les très hautes baies ouvrent sur un parc romanesque. Cette maison tout de charme et d’attrait est bourrée de fantômes. Il y a le carrosse noir tiré par six chevaux noirs et conduit par un cocher, tous sans tête, qui annoncent la mort du chef de famille. Il y a le frère devenu fou après avoir été mordu par un chien enragé qui fut, pendant des années, enchaîné sur son lit.

J’avais demandé à étudier ces présences. Le conservateur, le capitaine Montgomery, avait prudemment répondu « Le prince Michel est autorisé à venir étudier les fantômes de Doneraile Court à condition qu’il les laisse dans l’état où il les aura trouvés ». Il me reçut avec une profonde amabilité et une sympathique compréhension.

IMG_0034 (2)

Le fantôme le plus fameux était celui de Lady Castletown. Cette dame fin de siècle avait été une grande beauté et en avait usé sans retenue, devenant une des têtes d’affiche de l’Irlande d’alors. Dans l’espoir de la rencontrer, je parcourus les chambres du premier étage, l’étage nord où habitaient les maîtres de maison. Rien.

Toujours suivi du capitaine Montgomery, je montais au second étage, celui des domestiques et dans une pièce basse de plafond, seulement éclairée par deux vasistas, je sentis très nettement Lady Castletown. « Mais elle ne peut être à cet étage, protesta le capitaine Montgomery, c’était la maîtresse de maison, la propriétaire du château. Elle vivait dans la grande chambre du premier étage ». « Je vous affirme, capitaine, qu’elle est ici, dans cette pièce au milieu des domestiques » « Impossible, vous devez vous tromper ». « Je ne peux rien faire pour vous convaincre ni pour me convaincre plus, je sais que Lady Castletown se trouve dans cette pièce, qu’elle y a habité et qu’elle y est probablement morte ».

Pendant le thé qu’il m’offrit généreusement, nous campâmes chacun sur nos positions et c’est ainsi que nous nous quittâmes le plus aimablement du monde.

 

IMG_0036 (2)

Six mois après, je recevais une lettre du capitaine Montgomery. Ils avaient tout de même fait des recherches et, dans les archives, ils avaient trouvé ceci. Sur le tard, Lady Castletown avait été atteinte d’une maladie de peau qui l’avait défigurée. Regrettant amèrement sa beauté perdue et ne voulant montrer à personne son nouveau visage, elle avait pris ses quartiers au second étage, celui des domestiques, dans la chambre que j’avais indiquée, et elle y était morte dans la solitude et le chagrin.

 

 

Toutes les photos par Justin Creedy-Smith


par  Prince Michael of Greece

2 commentaires pour “DONERAILE COURT : LE FANTOME MONTE A L’ETAGE


  1. Philippe de Saint André

    Merci pour ces belles images qui me donnent le premier aperçu de l’intérieur de ce beau château ayant appartenu aux Saint Leger, mes ancêtres irlandais. Le capitaine Montgomery est il toujours joignable ? J’aimerai aussi beaucoup le visiter.


    • Michel de Grèce

      Je suis sincèrement ravi que vous ayez pu apercevoir le château de vos ancêtres. Malheureusement, je n’ai pas idée de si le capitaine Montgomery est encore joignable.

L'ajout de commentaire n'est plus possible.