• fr
  • en

Italie Fasciste III

L’église de Santa Chiara à Naples le lendemain d’avoir été bombardée. La vieille duchesse d’Aoste Hélène fut appelée pour ramasser et ranger les ossements des anciens rois de Naples dont les tombeaux avaient été éventrés par le bombardement.

 

72

Le prince de Piémont Humbert, second à partir de la gauche, avec l’état-major américain. L’armée américaine avait débarqué en Sicile et remontait vers le nord. Le roi s’enfuit de Rome et se mit sous la protection américaine ainsi que son fils mais les liens entre l’armée alliée et la Maison régnante n’étaient pas faciles.

 

76

Lorsque le roi Victor Emmanuel se rendit aux Américains après avoir fui Rome, les Allemands arrêtèrent tous les membres de la famille royale sur qui ils purent mettre la main, en particulier les femmes et les enfants de la Maison de Savoie Aoste. Ceux-ci furent emmenés prisonniers en Allemagne où ils furent menacés de mort chaque jour. Ils furent libérés par les armées alliées. Un avion militaire les ramena en Italie. Ici, la duchesse de Spolète Irène de Grèce et son fils Amédée, l’actuel duc d’Aoste retrouvant leur patrie.

 

85

Difficiles étaient les relations entre les familles royales durant la guerre. Par exemple, la dame dans la robe noire imprimée est la princesse héritière d’Italie, elle est donc dans le camp des fascistes. Mais son frère, à côté de qui elle est, Léopold III, est roi des Belges, prisonnier de ces mêmes fascistes. Elle réussit pourtant à lui rendre visite. Le frère et la sœur posent ici avec la famille de ce dernier, sa seconde femme Lilian princesse de Réthy, ses trois enfants du premier mariage, Albert futur roi, Joséphine Charlotte en blanc future grande-duchesse de Luxembourg et à l’extrême droite Baudouin futur roi des Belges. Le petit garçon est Alexandre, le fils de Léopold III et de la princesse de Réthy.

 

118

Le roi Victor Emmanuel III et son unique fils le prince héritier Humbert. Père et fils étaient loin de s’entendre. Le père traitait de haut le fils, le père était tout petit, presqu’un nain, le fils était grand et beau. Le fils fit tout ce qu’il put pour sauver l’Italie et la monarchie. Il ne réussit pas.


par  Prince Michael of Greece

4 commentaires pour “Italie Fasciste III


  1. Ana Sacadura Botte Bramão , Vicoumtess of S.Bartolomeu de Messines

    Very troubled and sad times for the European Royal Families!


  2. Philippe PRIOL

    Good evening,

    Those historical events through the familial side are so much interesting ! they were all actors of the
    « big » Story which was happening ! we forget very often how bound were the different royal families !
    most of them occupied a central place in the war’s strategy ! I love very much your family’s pictures which are for most of them unknown ! Sincerely yours Philippe PRIOL, Writer and Poet.


  3. Paul de Nowina Konopka

    Sire,

    It is a very sad story you are telling; please continue to share it with us, because we do live similar things, in the former communist Europe…. perhaps we can become wiser and act more cautious. Who knows?


  4. Jim Renes

    All the postings and photographs are very interesting. One often wonders what were the fates of various European royal families during and after WWII. I lived and worked near Darmstadt, Germany for a period of time. It was always interesting to catch a glimpse of 20th &21st Century German royalty going about their daily lives near their estate at « Wolfsgarten. »

L'ajout de commentaire n'est plus possible.