La Grèce Verte, 2014

La grande majorité imagine la Grèce constituée de mer, de vent, de lumière et de rochers. Moi-même, je la connaissais ainsi pour avoir voyagé dans les îles et pour avoir remonté les côtes Est et Ouest. J’ignorais qu’au centre de la Grèce s’étend une des régions les plus boisées, les plus vertes d’Europe. Depuis le golfe de Corinthe jusqu’à la frontière albanaise, c’est pratiquement une seule forêt sur des centaines de kilomètres, une forêt naturelle où toutes les espèces se mêlent. C’est une région de montagnes couvertes de végétations, de profondes vallées, de rivières, de torrents. Il n’y a presque pas de routes, à peine quelques villages, des maisons dispersées entre les arbres gigantesques, une région sauvage, somptueuse, méconnue. Je l’ai découverte en ce mois de juin 2014 avec mon petit-fils aîné Tigran et mon ami Fivos qui connaît chaque recoin de son pays, tout simplement parce qu’il l’aime.

 

66

Des forêts quasi impénétrables recouvrent les hautes montagnes dans le massif d’Agrafa.

 

105

Située dans une île du petit lac de Prespa, elle fut construite au Moyen Âge par le roi des Bulgares Samuel du temps où ces lieux étaient sa capitale.

 

21

Dans le massif du Pinde, c’est de loin une des plus belles forêts de Grèce. Un immense cèdre a été brûlé par la foudre, il ne présente plus que son tronc blanc. À côté, toute petite, toute aussi blanche, notre minuscule voiture de location.

 

20

La ville de Kastoria au nord de la Grèce était, du temps de l’empire byzantin, le lieu d’exil des princes tombés en disgrâce. Chacun y construisait une petite chapelle en espérant que cette offrande mettrait fin au plus vite à leur exil ou leur éviterait un sort pire. Telle est l’église des Taxiarhi Tis Metropoleos ornée de fresques extérieures qui représentent en particulier l’archange Gabriel.

 

22

En grimpant dans la forêt de Valia Calda, nous sommes arrivés à un sommet représenté par des prairies, quelques troncs isolés de cèdres et même quelques plaques de neige restées de l’hiver avec, partout, une vue grandiose.

 

60

Les Météores sont une des grandes attractions touristiques de la Grèce. Les énormes rochers piqués dans la plaine et surmontés de monastères forment un ensemble des plus étranges. Ils surgissent soudain, mystérieux et menaçants.

 

61

Entre deux rochers des Météores, on aperçoit la ville de Kalabaka.

 

62

Piqué sur un rocher un petit monastère byzantin. Naguère, on montait les vivres et les pèlerins dans des paniers tirés par des cordes. Un voyageur anglais, prudent, demanda quand est-ce qu’on remplaçait la corde « Mais quand elle casse » répondit le moine.

 

63

À l’ouest de la petite ville de Karditsa commence une des régions les plus sauvages de la Grèce. Le lac Plastira est artificiel. Il retient les eaux d’un barrage et, cependant, il a tout le charme des lacs naturels.

 

65

Une allée de grands arbres ombrageux mène par une charmante route de terre au petit village de Neraïda isolé dans la montagne.

 

TigranRiver

Mon petit-fils Tigran traverse à pied une rivière. Comme il n’y avait pas de pont, nous avons bien été forcés d’engager notre voiture de location dans les eaux grondantes. Tigran était chargé de mesurer le fond de la rivière pour savoir si nous pouvions passer.

 

64

Près du village de Neraïda, la végétation est particulièrement épaisse et attirante. Entre les branches, on aperçoit des pics lointains et d’autres forêts qui sont une constante invitation à explorer.


par  Prince Michael of Greece

3 commentaires pour “La Grèce Verte, 2014


  1. Robin woodhead

    Dear Michel,

    What a delight to find this glorious piece of writing. And the very good photographs too. It is that quiet time of the day before the world really awakes, when thoughts assemble easily and without interruption. So I steal into your website out of the early morning silence of my mind, with only the occasional and oddly autumnal sound of birds reminding me of the day ahead . A real pleasure of unfolding curiosity and satisfaction.

    So thank you for bringing this personal Journey through life into our own experience in such an engaging and of course expectedly elegant style. My bags are packed already, and I am on my way……..

    Yours ever, Robin


  2. Christabel

    What an absolute pleasure your website is Michel! I have no idea how you have time to do this and am so delighted to be able to share all this with you. It is wonderful and makes me want to return to Greece immediately. Bravo! All love from Christabel xxx


  3. Daphne

    Dear Michel. Thank you for a wonderful journey into unknown Greece. I have always said that Greece is not all ‘μαύρη πέτρα και ξερό χορτάρι’. You have discovered Arcadia. I will be moving on now to your other journeys of discovery. Love Daphne

L'ajout de commentaire n'est plus possible.