• fr
  • en

LE PEINTRE ASSASSIN

Il y a une quinzaine d’années, je visitais le Musée des Beaux Arts de Dublin. Je tombais dans la section peintures 19ème siècle sur un portrait plutôt de petite taille, remarquablement peint, d’un homme jeune mais il se dégageait de cette toile un tel diabolisme, une telle horreur, de cruauté, de méchanceté que j’en fus renversé. Je lus l’étiquette, c’était un autoportrait de Walter Sickert. J’étais mesmérisé par les ondes effroyables qu’émettait cette toute petite toile. Et je me rappelais avoir lu que le peintre avait été mêlé ou était membre du Cercle qui aurait connu Jack l’Eventreur, des médecins si je me rappelle bien, des artistes, des avocats et aussi le duc de Clarence. En contemplant cette toile, j’eus l’intuition que Walter Sickert était Jack l’Eventreur. Et voilà que ce matin, en lisant le Daily Mail, j’apprends qu’un nouvel ouvrage affirme ce que j’avais soupçonné il y a quinze ans.


par  Prince Michael of Greece