• fr
  • en

Le Portrait Familial, VIII

Baptême de la princesse Marguerite de Savoie Aoste au palais de Capodimonte à Naples en 1930. De gauche à droite, le duc d’Aoste Emmanuel Philibert, la reine d’Italie Elena de Monténégro dont mon père Christophe baise la main, Anne de France duchesse d’Apulia, future duchesse d’Aoste et mère de la nouvelle-née avec sa sœur ma mère Françoise. À l’extrême droite, le duc de Bergamo.

301Le Caire, ma grand-mère la duchesse de Guise rend visite en son palais à la sultane Melek, veuve du sultan Hassan d’Égypte.

380Les princesses Isabelle et Louise de France ainsi que leur frère le prince Ferdinand de France en Écosse. Leur père, mon arrière-grand-père Philippe d’Orléans comte de Paris, exilé en Angleterre, prenait plaisir à aller chasser chaque année en Écosse. Ainsi emmenait-il sa progéniture.

 

381Pendant que le comte de Paris Philippe chassait en Angleterre, son frère le duc de Chartres, qui lui n’avait pas été exilé, pouvait chasser à courre en France dans la forêt de Chantilly, alors propriété de son oncle le duc d’Aumale. Ici en amazone, la duchesse de Chartres Françoise d’Orléans.


390Aux chasses à courre du duc de Chartres dans la forêt de Chantilly assistaient en particulier ses petites filles, Isabelle et Françoise d’Orléans. Cette dernière allait devenir ma mère.


par Prince Michael of Greece

Un commentaire pour “Le Portrait Familial, VIII


  1. Patrick VERRO

    Bonjour,

    Ecrivain et veneur de lièvre, j’ai lu que, selon M. Labbé, la Duchesse de Chartres aurait eu en Angleterre vers 1870 ou 1890, une petite meute de harriers pour le lièvre, pourriez-vous me le confirmer et si vous avez des informations à ce sujet avoir l’amabilité de me les faire connaitre..
    Avec ma sincère considération et mes remerciements

L'ajout de commentaire n'est plus possible.