LE POUVOIR ABSOLU DU GRAND ARGENT

Nous avons terminé l’Histoire Vécue, mais l’Histoire ne s’arrête jamais.
L’Histoire, c’est aujourd’hui, c’est demain.
L’Histoire, c’est la situation dans laquelle nous vivons.
Il faut l’observer pour pouvoir l’affronter,
il faut l’analyser pour pouvoir la confronter.
Il faut la connaitre à fond avant d’agir.
Je me propose de la regarder, yeux dans les yeux,
avant de suggérer quoi faire.

Voir la situation dans laquelle nous vivons n’est pas aisé. Nous sommes bombardés d’informations qui, en fait, noient le poisson. Les faits, les événements tombent sur nous comme grêle mais de là à comprendre ce qui se passe, il y a une immense différence. On nous noie sous des nouvelles pour mieux nous aveugler. Y voir clair devient une gageure. C’est bien pour ça que je m’y attelle.

C’est ainsi que bien des événements apparaissent comme incompréhensibles. Telle guerre entreprise par une grande puissance n’a à mes yeux aucun sens. Puis, j’apprends, d’une manière détournée, que l’un des plus importants politiciens du globe a passé des contrats pour reconstruire le pays envahi et donc détruit. L’argent pourrait donc avoir un rôle important dans ce conflit.

Une révolution bien inattendue éclate dans un autre pays. J’en cherche les causes, les origines, sans succès mais une étude m’apprend que ce pays-là est fort riche en pétrole. De là à soupçonner que les compagnies pétrolifères pourraient avoir un doigt dans ces tragiques événements, il n’y a qu’un pas.

Dans un troisième pays, un de ceux où je séjourne, je ne peux me procurer des médicaments naturels indiens ou chinois qui ont fait leurs preuves pendant dix mille ans. Devant mes protestations, on m’explique que les industries pharmaceutiques de ce pays en ont interdit l’importation. Est-ce le gouvernement de ce pays ou ces industries qui prennent les décisions ? Aux nouvelles, les ministres, les politiciens sont toujours en première ligne. Ce sont eux qui prennent les décisions. Ainsi l’affirment les médias. Mais est-ce vrai ?

3

A force d’additionner des exemples qui vont tous dans le même sens, j’en arrivais à soupçonner que la politique des Etats était en fait dictée par ce que j’appellerai le Grand Argent. Alors, tout m’apparut parfaitement clair. Les événements les plus inexplicables, les conflits les plus absurdes, les instabilités les plus inattendues, les troubles les plus imprévisibles prenaient tous un sens. Le Grand Argent était derrière.

J’ai eu du mal à m’y faire parce que j’ai vécu à une époque où la politique dominait entièrement l’argent. De Gaulle répétait « L’intendance suit », ce qui veut dire que l’argent n’avait qu’à obéir à la politique. Or, maintenant, ce n’est plus l’intendance qui suit, c’est la politique qui suit et elle suit le Grand Argent. Ainsi le veut l’évolution de l’Histoire.

La séquence des événements de notre siècle, de notre époque a mené à cet aboutissement.

Cependant, il est difficile de dire comment ce règne du Grand Argent est arrivé. Je pense personnellement que tout vient de la chute de l’empire soviétique. L’Amérique s’est retrouvée le seul empire et la première puissance mondiale. Plus besoin de jouer à la politique puisque, de toute façon, il n’y a pas d’opposants ou de rivaux. Tout naturellement, on en est venu au fondement de l’Amérique, c’est-à-dire un empire fondé sur l’argent comme l’avait été autrefois l’empire romain auquel l’empire américain ressemble tellement. Lorsque je vivais en Amérique, j’avais noté l’existence de plusieurs pouvoirs parallèles, les politiciens, les lobbies, la CIA, l’argent. A la question que je m’étais posé alors de savoir lequel de ces pouvoirs a la primauté, l’Histoire me répond qu’aujourd’hui, en Amérique, l’argent, quasi exclusivement l’argent, domine la politique américaine. Et comme la politique américaine domine la politique mondiale, tout naturellement le Grand Argent règne partout.

 

 


par  Prince Michael of Greece

6 commentaires pour “LE POUVOIR ABSOLU DU GRAND ARGENT