• fr
  • en

LE REFLET DU FEU

C’est mon ami John Nicholas, le plus grand expert irlandais en fantômes, qui m’a raconté cette histoire.

C’était dans les années 30, une famille se promenait dans le parc de leur château, un des plus beaux d’Irlande. Devant la façade s’étalait une pelouse au milieu de laquelle il y avait un grand bassin d’eau. Un des enfants se pencha sur le bassin et poussa un cri. La famille accourut et resta pétrifiée. Le château se reflétait sur l’eau immobile mais il était en flammes. Tous se retournèrent. Le château était comme à l’habitude magnifique et tranquille. Ils regardèrent de nouveau, le reflet était bien là mais le château était toujours en flammes, puis le reflet disparut.

IMG_2049

Personne ne sut expliquer ce phénomène ou, plutôt, personne n’osa l’expliquer. Pendant une semaine, le phénomène se reproduisit. Chaque jour, le château se reflétait comme d’habitude dans la pièce d’eau, sauf que, pendant un quart d’heure vingt minutes, il semblait en flammes, puis tout revenait à la normale.

Mais que se passa-t-il au bout de huit jours ? Le château se trouva véritablement en flammes car, il faut le dire, c’était l’époque où l’IRA brûlait les splendides demeures des familles d’origine anglaise, c’est-à-dire ceux qu’ils accusaient d’être les envahisseurs et les occupants de leurs terres. Ils en détruisirent ainsi entre 350 et 400 châteaux. Et le château au reflet subit le même sort. L’IRA arriva, les hommes armés firent sortir la famille et les serviteurs et, devant leurs yeux, mirent le feu au château dont l’incendie, effectivement, se refléta mais cette fois pour de bon dans la pièce d’eau.


par  Prince Michael of Greece

Un commentaire pour “LE REFLET DU FEU


  1. Axel

    In Danish this is known as forbrand (pre-fire) and will be spotted a week or a year before a devastating blaze, down to the hour of the spread of flames.

L'ajout de commentaire n'est plus possible.