• fr
  • en
hampton-court-front-castle- England-HenriVIII-Cardinal Wolsey-Prince Michael Chronicles.com

LE SON ET LUMIERE DU CARDINAL WOLSEY

Hampton Court est de loin le plus beau des palais royaux anglais. La plus grande partie fut construite au XVIIème siècle par le couple royal, William and Mary. Le baroque anglais présente une splendeur majestueuse, des façades vraiment royales, un équilibre, une harmonie extraordinaires mais l’origine de ce palais somptueux est bien plus ancienne. Il fut construit par le cardinal Wolsey au XVIème siècle. Ce tout puissant favori du roi Henri VIII avait acquis une fortune fabuleuse et put se permettre de construire cette splendeur.

Sentant cependant qu’Henri VIII était à la veille de le mettre en disgrâce et probablement de l’emprisonner et de l’exécuter, il offrit le palais d’Hampton Court au roi qui l’accepta mais n’en poursuivit pas moins ses projets sinistres. La mort subite du cardinal l’empêcha de connaître un sort bien pire.

hampton-court-front-castle- England-HenriVIII-Cardinal Wolsey-Prince Michael Chronicles.com

Il y a quelques quarante ans, au tout début des sons et lumières, on décida de monter un tel spectacle à Hampton Court, justement dans la partie construite par le cardinal Wolsey devant l’extraordinaire façade qu’il avait fait dresser. C’était le premier son et lumière en Angleterre, aussi des milliers de spectateurs se rendirent à l’inauguration.

Ils furent éblouis, ils applaudirent et revinrent enchantés chez eux, sauf une quarantaine de grincheux qui, le lendemain même, écrivirent des lettres furieuses à la BBC, producteur du spectacle. Les textes étaient quasiment semblables. On leur avait annoncé un spectacle son et lumière sans figurants ni acteurs.

Alors pourquoi, pendant le spectacle, la production avait jugé bon de faire apparaître sur la terrasse le cardinal Wolsey en grande robe rouge cardinalice et de le faire se promener en long et en large au vu et au su de tous les spectateurs. Seulement, voilà, la BBC n’avait prévu aucun acteur ni figurant…


par Prince Michael of Greece