• fr
  • en

LES ROIS ET LA SECONDE GUERRE MONDIALE : LES SOVIETS

Dans les Balkans, les monarchies se retrouvèrent prises entre le marteau et l’enclume, c’est-à-dire entre les nazis d’un côté et les Soviets de l’autre. En Yougoslavie, ainsi que lui-même me le racontait, le Régent, le prince Paul, fut soumis à des pressions insupportables des Allemands. Ne recevant aucune aide de ses alliés anglais, cet anglomane convaincu dut se rendre à Berlin et s’allier à Hitler pour protéger son pays. Bientôt un coup d’état le renversait et le chassait et, aussitôt, comme prévu, les nazis envahirent son pays. Lui-même fut traité comme un ennemi par les Anglais qui lui avaient refusé son aide, il fut expédié en Afrique du Sud et mis aux arrêts de rigueur. En Yougoslavie même, il y eut des maquisards royalistes et des maquisards communistes. Les Anglais soutinrent ces derniers, ils gagnèrent en la personne de Tito. Exit la monarchie.

En Roumanie, ma cousine germaine, la reine Hélène, me racontait comment elle et son fils le roi Michel avaient accepté la dictature du maréchal Antonescu allié des Allemands mais, à la fin de la guerre, les troupes soviétiques s’approchaient dangereusement. Le roi Michel et sa mère prirent contact avec les Américains et leur demandèrent d’accourir avant l’arrivée des Russes. « Selon les accords de Yalta, répondirent les Américains, nous ne pouvons rien faire et nous laissons le terrain aux Russes ». Cependant, le roi et la reine-mère décidèrent de se débarrasser du maréchal Antonescu et ne sachant où le mettre aux arrêts, ils l’enfermèrent dans la chambre forte qui abritait l’argenterie de la dynastie. Les Soviets envahirent donc la Roumanie, gardèrent pendant un certain temps la monarchie, Michel et sa mère s’attendant chaque jour à être exécutés, puis s’en débarrassèrent. Exit aussi la monarchie.

43ty

En Bulgarie, le roi Boris s’était senti forcé de s’allier aux Allemands mais, à la fin de la guerre, il commença à se rebeller. Convoqué par Hitler, il lui tint tête, il revint mourant en Bulgarie et tout le monde soupçonna Hitler d’avoir eu quelque chose à faire avant sa mort. Comme en Roumanie, les Américains laissèrent les Russes envahir la Bulgarie. Les Soviets commencèrent par exécuter les régents du jeune roi Siméon dont son oncle le prince Kiril, gardèrent comme en Roumanie la monarchie quelques temps puis s’en débarrassèrent. Exit la monarchie.

En Grèce, la guerre éclata, les Italiens furent battus, les Allemands vinrent à leur rescousse, envahirent la Grèce et poussèrent leur avance irrésistible vers le sud. La famille royale se réfugia d’abord en Crète sous la protection de l’armée britannique mais les Allemands menaçant d’y débarquer, les Anglais évacuèrent le roi et les siens. Cependant, sur la route du port, ils furent bombardés par les stukas allemands. Pendant que le roi Georges II gagnait Londres où il resta la durée de la guerre, les autres membres de la famille habitèrent l’Egypte puis l’Afrique du Sud. Ne restèrent en Grèce occupée que deux vieilles princesses, la tante Hélène et la tante Alice. Des décennies plus tard, après la mort de cette dernière, on apprit que, pendant toute la guerre, elle avait abrité chez elle une famille juive, haut fait pour lequel elle reçut la plus haute décoration d’Israël.

IMG_0035 (2)

Toutes ces aventures, nous les suivions en famille avec un intérêt fiévreux car toutes ces royautés étaient nos parents plus ou moins proches. Nous les connaissions tous intimement et leur destinée nous préoccupait au plus haut point. La fin de la guerre vit un réel mouvement d’entraide entre royautés. Les réfugiés couronnés fuyaient l’avance soviétique, d’autres avaient perdu leur parenté, leur fortune, leur identité même. Ceux qui en avaient les moyens se montrèrent en général généreux.

Et là, il faut aborder un point d’histoire fort délicat et qui m’intrigue depuis longtemps au plus haut point. On sait que l’Angleterre est farouchement royaliste mais si elle soutient jusqu’à nos jours, à fond, sa monarchie, elle a montré une attitude plus qu’ambiguë envers les autres monarchies. Peut-être parce que la monarchie est un symbole de stabilité, elle ne correspondait pas aux ambitions impérialistes de l’Empire britannique. Historiquement, il se peut dire que l’Angleterre a joué un rôle dans la révolution française et probablement dans la chute de la monarchie portugaise en 1911. Pendant la seconde guerre mondiale, les Anglais soutinrent les maquisards communistes de Yougoslavie contre les maquisards royalistes et laissèrent Tito exécuter leur chef, Draza Mihailovic. En Grèce, alors que le roi s’apprêtait à revenir dans son pays à peine libéré, les Anglais lui dressèrent d’innombrables obstacles qui brisèrent cet anglomane. En Italie, il n’est que lire les journaux de guerre de Macmillan, envoyé du gouvernement anglais, pour comprendre combien celui-ci est opposé à la monarchie des Savoie et flirte outrageusement avec les communistes. Quant aux royautés qui demandèrent refuge en Angleterre, la plupart ne reçurent aucune assistance.

fdsfs

Cependant, très peu après la guerre, tout le monde se retrouva, les monarchies alliées, les monarchies qui avaient été obligées d’accepter les nazis, les princes allemands qui avaient été dans la résistance, les princes allemands qui avaient embrassé le nazisme. Ces derniers d’ailleurs gardèrent leur fortune, leur rang. Les différends s’estompèrent devant la solidarité monarchique et, rapidement, le clan royal se ressouda.

Photographs by Justin Creedy Smith


par  Prince Michael of Greece

7 commentaires pour “LES ROIS ET LA SECONDE GUERRE MONDIALE : LES SOVIETS



  1. Sergio Marchisio

    I found your analysis on UK’s attitude towards other monarchies during and after Second World War most interesting. I could join several facts concerning the fall of the Italian monarchy. I always enjoy reading you on books or on other means like this blog. Congratulations.


  2. Kristen

    I want to to thank you for this very good read!! I absolutely enjoyed every bit
    of it. I have got you book-marked to look at new things you


  3. IANKAL21

    Let me point out the exceptional photographs that illustrate your stories and interconnect in a magnificent abstract way with the text.

    P.S. Regent Paul of Yugoslavia was kept in house arrest in Kenya.

L'ajout de commentaire n'est plus possible.