• fr
  • en

Palais de Strelna

Saint-Pétersbourg, Russie

Ce palais fut édifié pour Pierre le Grand par l’architecte Leblond. Son parc s’étendait depuis ses terrasses jusqu’à la Baltique. Il passa à plusieurs membres de la famille impériale jusqu’à appartenir à mon arrière-grand-père le grand-duc Constantin Nicolaïevitch, puis à son fils Constantin Constantinovitch.

Je voulais absolument le visiter car en plus je possède des photos de l’extérieur et de l’intérieur du palais d’avant la révolution. Le palais était désormais dans un état épouvantable. L’intérieur avait en partie brûlé. Néanmoins le dessin du parc tel qu’il était sur une aquarelle du 19ème siècle que je possède se retrouvait parfaitement bien. L’intérieur était ravagé.

Le palais avait été abandonné plusieurs mois auparavant par l’armée.

Surgit soudain une bande de jeunes gens suivis d’une femme qui était la seule à parler autre chose que le russe. Elle nous expliqua que ces étudiants avaient décidé de sauver le palais. Celui-ci en effet était sur le point d’être vendu à des entrepreneurs turcs qui voulaient en faire un casino et peut-être autre chose aussi. Ces jeunes gens pleins de bonne volonté et passionnés d’Histoire tentaient de faire l’impossible pour alerter les autorités et sauver ce qui pouvait être sauvé.

Il faut dire que l’idée que la demeure de mon arrière-grand-père devienne un bordel turc ne m’enchantait pas, mais que faire ? Au dernier moment, Poutine, citoyen de Saint-Pétersbourg, sauva Strelna. Il le fit restaurer à grands frais, il lui rendit son lustre d’Antan et en fit la résidence des hôtes officiels de l’Etat russe. Je serai toujours reconnaissant à cet homme d’état infiniment respectueux du passé de son pays, même si tout dans son propre passé l’en opposait.