• fr
  • en
Palais de Tsaritsyno_Russie-Prince-Michael_Of Greece_Chronicle

PALAIS DE TSARITSYNO

Il vient d’être rendu au public mais Aimone, mon gendre, le connaissait depuis longtemps en ruines romanesques dans lesquelles il aimait se promener, car le palais est entouré d’un somptueux parc avec pièces d’eau, île et débarcadère marqué par des sphinx de marbre. En fait, la tsarine Catherine II la grande avait voulu une résidence dans les environs de Moscou. Elle avait choisi un architecte russe qui avait créé de toute pièce un style à nul autre pareil. On y retrouve du byzantin, du Tudor mais aussi un peu la maison de contes de fée d’Hansel et Gretel. C’aurait pu être un palais en massepain ou autres confiseries. Il n’a jamais été fini, jamais habité, longtemps abandonné.

Récemment, on ne sait trop pourquoi, on l’a achevé, on l’a restauré avec une somptuosité inégalée, marbres, ascenseurs, bronzes dorés. Une entrée bizarre par une cage de verre, puis on descend dans un sous-sol aussi luxueux que le métro de Moscou, on parcourt des kilomètres jusqu’à reprendre un tout petit ascenseur alors qu’il y a quatre énormes escaliers et on débouche dans des salles richissimes or et blanc. Quelle municipalité avait donc tant d’argent pour les jeter presque dehors et refaire avec tant de luxe cette demeure abandonnée ? En tout cas, elle a bien du charme et le parc derrière les murs duquel pointent au loin des forêts de gratte-ciels est bien séduisant et invite à la promenade romanesque.

Palais de Tsaritsyno interieur_marbre_renovationPalais de Tsaritsyno_Russie-Prince-Michael_Of Greece_Chronicle



Un commentaire pour “PALAIS DE TSARITSYNO


  1. Claire Meilhon

    La Russie démesurée, attirante, mystérieuse. Quelles merveilles !

L'ajout de commentaire n'est plus possible.