• fr
  • en

PHOTOS DE LA FAMILLE ROYALE D’ESPAGNE

L’infant Alphonse d’Orléans et sa femme l’infante Béatrice née princesse de Grande Bretagne et d’Irlande. Il était un cousin éloigné d’Alphonse XIII, elle était la petite-fille de la reine Victoria. Il était un pilote exceptionnel, un personnage hautement original et inattendu, adoré de tous ses neveux et nièces dont moi. Elle était, comme ses sœurs la reine de Roumanie et la grande-duchesse Kirill, une beauté extraordinaire. Elle ne se remit jamais de la mort prématurée d’un de ses fils.

Le roi Alphonse XIII avec sa gouvernante. Il était né roi puisque lorsque mourut son père Alphonse XII sa mère était enceinte et on attendit la naissance de l’enfant pour savoir si ce serait lui, si c’était un garçon, qui succéderait ou sa sœur aînée. Ce fut un garçon, ce fut Alphonse XIII.

Victoria Eugenia de Battenberg reine d’Espagne, tante Ena, était la petite fille de la reine Victoria et l’épouse d’Alphonse XIII. Le ménage ne fut pas heureux et à peine la monarchie tomba-t-elle et furent-ils envoyés en exil qu’ils se séparèrent. La reine était très belle, très grande, beaucoup d’allure et couverte de somptueux bijoux. Je n’ai jamais vu ailleurs que sur cette photo la petite couronne en or et en diamants qu’elle porte derrière son diadème. Evidemment, elle est ici représentée lors d’une fonction officielle au Palais Royal de Madrid.

Alphonse XIII roi d’Espagne et deux de ses fils. Une malédiction semblait s’être abattue sur une partie de la descendance de ce malheureux souverain. Transmise par sa femme, l’hémophilie de la famille de la reine Victoria atteignit deux de ses fils. Un troisième naquit sourd et muet. Aussi, à la mort en exil d’Alphonse XIII, ce fut son quatrième fils Juan de Bourbon comte de Barcelone qui hérita de ses droits.

Infante Eulalie d’Espagne duchesse de Galliera. Elle est la femme du précédent Antoine d’Orléans. Ce fut un mariage désastreux en ce sens que, dès le début, elle éprouva une répugnance contre ce cousin qu’on l’avait forcée à épouser et elle aussi ne se priva pas de le tromper toute sa vie.

Antoine d’Orléans duc de Galliera. Il était le fils du duc de Montpensier lui-même fils de Louis-Philippe et de l’infante Marie Louise Fernande. Ces deux-là avaient fondé la branche espagnole des Orléans. Le duc de Galliera, leur successeur, n’était pas très intelligent et, surtout, il était assez libre dans sa vie privée. Il vécut pendant des années ouvertement avec sa maîtresse et mangea toute sa fortune.

Marie Christine archiduchesse d’Autriche, reine d’Espagne. Elle épousa le roi Alphonse XII et à la mort prématurée de celui-ci assura la régence pour son fils Alphonse XIII. Ce fut une femme remarquable, énergique, courageuse qui tâcha de maintenir ce qui pouvait être maintenu dans les circonstances tragiques et dangereuses. On voit très bien que cette photo a été retouchée et en particulier que la taille de la reine a été considérablement amincie.

Louise de France, princesse Charles de Bourbon Sicile, infante d’Espagne. C’était la sœur de ma grand-mère, la duchesse de Guise. Elle épousa le veuf de la princesse des Asturies d’où son titre d’infant d’Espagne. Elle fut la grand-mère du roi Juan Carlos d’Espagne. Le diadème qu’elle porte sur la photo est récemment passé dans une vente aux enchères.


par Prince Michael of Greece