ROYAUTES EXOTIQUES

Le shah Nasser al-Din Shah appartenait à la dynastie Kadjars et régna au milieu du XIXème siècle. Son pays commençait sa descente aux enfers, pressuré entre les ambitions de l’Angleterre et celles de la Russie. On peut dire de ce souverain qu’il était fort ouvert. Il visita l’Europe et fut bien reçu. Il sut plaire. On peut ajouter qu’à l’instar de ses prédécesseurs, il couvrait son uniforme d’énormes pierreries comme le montre cette photo, surtout des diamants et des émeraudes et qu’il mourut assassiné. Il devint un personnage légendaire dans le passé iranien.

 

032

Sultan Abdul Aziz était un des derniers souverains ottomans. C’était un homme profondément original. Il décora de la plus haute décoration ottomane un coq vainqueur d’un combat de gallinacés. Il raffolait de musique et, pour ce faire, lorsqu’il se promenait dans ses jardins, il se faisait suivre de son pianiste et de son piano porté par des esclaves et qui suivaient leur souverain.

 

457

Chulalongkorn de Thaïlande, c’est le souverain de la fameuse opérette « The King and I » « Le roi et moi » qui raconte l’histoire d’une gouvernante anglaise appelée à s’occuper des innombrables enfants de ce souverain. Il fut le grand roi du XIXème siècle, ouvrit son pays à l’étranger. Lui-même visita l’Europe et fut d’ailleurs photographié à l’occasion avec mon grand-père français, le duc de Guise, après l’avoir été avec le tsar.

 

458

Sultan Abdul Hamid II, que d’horreurs n’a-t-on pas dit sur ce souverain ottoman surnommé « le sultan rouge » ou « le grand saigneur ». Dans mon ouvrage « Le dernier sultan », j’ai tâché de remettre les pendules à l’heure et de dire la vérité sur cet homme remarquable, étonnamment intelligent et lucide qui fut le dernier grand souverain d’une fabuleuse dynastie.

 

474

On oublie que les Français colonisateurs renversèrent nombre de monarchies. Ils le firent à Madagascar. Ils le firent dans l’île de rêve, Tahiti, où régnait une dynastie fort aimée et fort bien représentée par sa dernière souveraine, la magnifique reine Pomaré aux longs cheveux qui, chassée de son trône par les Français, finit en exil.

 

475

Sultane Melek d’Égypte était née dans la dynastie des Khédives commencée par le fabuleux Méhémet Ali au début du XIXème siècle. Elle épousa le khédive Hassan qui, avec la bénédiction des Anglais, devint le premier et dernier sultan d’Egypte. Très ouverte, cultivée, assez internationale, la sultane Melek devint une grande amie de ma grand-mère, la duchesse de Guise, lorsque celle-ci se rendit au chevet de sa fille Anne mourante, qui d’ailleurs survécut.


par  Prince Michael of Greece

5 commentaires pour “ROYAUTES EXOTIQUES