Étiquette : Spiritualité


La Grèce

Mes études universitaires terminées à Paris, je partis m’installer en Grèce, dans mon pays. Je découvris une monarchie en fonction à laquelle j’appartenais. Tout d’abord, je fus flatté. Le pouvoir offre une facilité dont on n’a pas idée du dehors. Tout vous est amené sur un plateau d’argent. Il suffit d’exprimer un souhait pour qu’il…


LA DECOLONISATION II

J’étais étudiant lors de la guerre d’Indochine. Je vibrais lors du siège de Diên Biên Phù qui bouleversait la France entière. L’armée française occupait une sorte de cuvette qui était entourée de collines occupées par les « rebelles » du Viêt-Cong, lesquels pouvaient les canarder tout à leur aise. Le siège dura longtemps et fut héroïque. Toute…


LA DÉCOLONISATION

La décolonisation était inévitable, la seconde guerre mondiale ayant affaibli les puissances colonisatrices. Ce conflit aussi avait enclenché une réaction contre l’oppression sous toutes ses formes, les gens voulaient tout simplement être libres. Enfin, il y a l’évolution de l’Histoire Il y a aussi l’aide des deux empires. Curieusement, l’Empire Soviétique qui, par principe, par nature,…


La Guerre Froide, III

En fait, l’Amérique n’avait jamais eu vocation impérialiste. Bien sûr le président Monroe avait déclaré tout le continent américain sous hégémonie des États-Unis mais l’Amérique, encore maintenant, préfère rester à l’intérieur de ses frontières. C’est l’Europe qui, par deux fois, en la suppliant d’intervenir dans les guerres mondiales, lui avait donné cette vocation impérialiste. L’Union…


La Guerre Froide, II

La guerre froide, je l’ai vécue, dans le Paris de mon adolescence. Pour moi, pour nous, l’Amérique, c’était le bon, c’était l’ami, le protecteur. L’Amérique nous avait débarrassés du nazisme, l’Amérique nous défendrait contre les Soviets. C’était un pays sympathique, démocratique qui voulait pour tous la liberté. J’étais indigné de voir en immenses graffitis sur…


LA GUERRE FROIDE, I

Avant-guerre, les États Unis et l’Union Soviétique apparaissaient comme des puissances considérables mais, toutes les deux, les États Unis malgré leur rôle déterminant dans la première guerre mondiale, l’Union Soviétique malgré l’internationalisme du communisme, étaient comme repliées sur elles-mêmes et s’occupaient en priorité de la politique intérieure, les États Unis avec la crise de 29…

La France

En 1948, nous quittâmes l’Espagne, nous traversâmes à pied le pont de la Bidassoa, traînant nos valises, et nous attrapâmes le train de Paris. Il y avait encore, dans certaines rues, des pavés de bois installés au début du siècle pour atténuer le bruit des roues des fiacres et autres voitures à cheval. Je me…


ESPAGNE : MA RELIGION

À Malaga, je m’enthousiasmais pour la Semaine Sainte. Sur ces immenses tronos qu’on processionnait chaque soir scintillants de lumières, couverts de fleurs ou sous un dais d’argent et d’or, trônaient les vierges au visage pathétique mais couvertes de diamants, ces Christ ensanglantés mais couverts de brocards somptueux, ces pénitents aux chapeaux pointus et aux longues capes…

L’ESPAGNE

En 1944, ma grand-mère, notre hôtesse, annonça qu’elle n’avait plus d’argent et ne pouvait plus nous entretenir. En effet, la guerre avait interrompu tout transfert financier d’un pays à l’autre. Il fallut trouver d’autres asiles. Tout le monde s’égaya dans différentes directions. Ma mère et moi, nous allâmes à Malaga en Espagne. Franco régnait alors….

LES ROIS ET LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Au Maroc, nous étions relativement protégés car il s’agissait du Maroc espagnol dépendant de l’Espagne franquiste et neutre. Il n’en était pas de même pour notre nombreuse famille dispersée dans tant de pays. Comme tout un chacun, les royautés pâtirent du conflit. Le drame de la plupart de ces dynasties, c’est qu’elles avaient des membres…