• fr
  • en

Zucco ou le vin de la mafia

Notre arrière oncle Henri d’Orléans, duc d’Aumale avait hérité de sa mère, la Reine Marie-Amélie, née princesse de Bourbon Sicile, une fort belle propriété située à une cinquantaine de kilomètres de Palerme. La propriété viticole se nommait Zucco et ses vignes donnaient un vin doux, fort renommé. J’avais dans ma jeunesse, débouché plusieurs de ces bouteilles marquées dans le verre au chiffre du duc d’Aumale.

Il y a bien longtemps, tandis que nous étions de passage en Sicile avec mes cousins, nous avons décidé de visiter la propriété de notre aïeule. Arrivés au petit village de Zucco, nous allons voir le maire afin de lui demander où se trouve cette propriété anciennement maison d’Orléans. Celui-ci prend un air effarouché et déclare qu’il est impossible de la visiter et qu’il vaut mieux ne pas tenter d’y pénétrer. Pourtant, il accède à notre requête et nous indique comment nous y rendre.

Nous arrivons devant une grille verrouillée par de multiples cadenas. La propriété semble abandonnée et déserte. En faisant le tour du domaine, nous découvrons une petite porte ouverte par laquelle nous entrons. Au même moment une voiture sort en trombe par la grille. A son bord, plusieurs messieurs moustachus fort inquiétants, affichent un air farouche et peu engageant. Ils demandent à notre chauffeur ce que nous faisons là. Nous n’en menons pas large et j’explique que nous sommes des descendants du duc d’Aumale, l’ancien propriétaire et que nous aimerions jeter un coup d’œil à la propriété. Pas de réponse sinon un geste brusque nous indiquant que nous pouvons passer.

La voiture des moustachus disparaît, tandis que nous traversons les vignes et parvenons à la grande villa qui semble inhabitée. Il ne reste rien de nos souvenirs familiaux sinon un grand panneau de bois peint, représentant les armes de la famille d’Orléans. Tout est fermé, triste et silencieux, pourtant, est- ce notre imagination ? Nous nous sentons épiés ; surveillés. Nous ne nous attardons pas.

Le soir, nous dînons dans la plus sympathique aristocratie sicilienne. Nous parlons à nos hôtes de notre visite. Tout le monde connait l’existence de la villa du duc d’Aumale. Nous demandons à qui appartient cette propriété à présent.

« Au chapelain de la mafia, mais il n’y réside pratiquement jamais car il passe son temps en prison avec ses pénitents »


par  Prince Michael of Greece